• Le CDI vous accueille toute la semaine, afin de découvrir l'exposition sur la fête des morts.  




  • Depuis décembre 2015, l'école JACQUES PRÉVERT et le PHAKT-Centre Culturel Colombier collaborent autour de résidences d'artistes et de professionnels des métiers de l'art sur la thématique du Portrait et de l'identité. Pour cette troisième saison de résidence, le collège LES CHALAIS et l'école JACQUES PRÉVERT se sont associés pour faire venir Doriane SPITERI qui accompagnera les élèves dans les phases de conception et de réalisation d'une exposition dont ils seront les auteurs.

     

    Ce lancement de résidence prend la forme d'une exposition répartie sur deux lieux : le collège LES CHALAIS et l'école JACQUES PREVERT. Ce vendredi 24 novembre 2017 au collège, les parents ont eux l'occasion de venir découvrir l’exposition. Ils ont aussi eux l'occasion de rencontrer Doriane SPITERI et toute l'équipe pédagogique dans l'Espace des Arts du collège, afin de découvrir une partie de l'exposition, mais aussi une partie des travaux réaliser par leurs enfants.

     

    Une thématique : le Portrait et l'identité

     

    Le visage, le corps et leurs représentations sont aujourd'hui des sujets sensibles puisqu'ils engagent la question de l'identité mais aussi celle de l'appartenance dans un monde globalisé et connecté où les images s'imbriquent les unes aux autres.

    Le portrait est un espace plastique où se confrontent l'individu et le collectif, l'histoire des civilisations et des cultures, le dénuement et la mise en scène...

    Traiter la question du portrait c'est aussi traverser l'histoire des arts, découvrir de nouvelles esthétiques, de nouveaux artistes et surtout de nouvelles façons de regarder, de se regarder, soi-même, les autres et ensemble.

    Traiter la question du portrait c'est donc être au cœur de préoccupations actuelles et pouvoir aborder un ensemble de techniques, de sous thématiques, de champs artistiques, de modalités de diffusion et d'expositions.

    Artistes présentées au collège : Muriel Bordier, Florence Chevallier.

    Par des jeux de mises en scène, les artistes présentées dans cette exposition transforment le portrait en histoire ; il est alors sujet à une multiplicité d'interprétation. Si la fonction du portrait est de révéler, démasquer l'identité, il tend parfois à la brouiller. La photographie prend ici un air d'image de cinéma.
     

    La métamorphose du Rectangle

    Une partie de l’exposition est intitulé La métamorphose du Rectangle. Elle a été réalisé par les élèves de la 6ème B et de la 6ème E sous la direction de Madame Bavière afin de présenter chacun une œuvre. Ces œuvres ont été réalisées grâce à la technique du pavage de Maurits Cornelis Escher qui consiste à s'inspirer des formes géométriques tel que le Carré ou le Rectangle afin de réaliser des figures qu'on redessine ensuite sur une feuille.